Il Giardino vs Caroline Doudet aka l’irregulière : texte intégral, objet du délit, commenté

Posted on by .

Une blogueuse (Caroline Doudet aka l’irregulière ) ayant récemment été condamné en justice pour une critique a priori démesurée d’un restaurant de plage (Il Giardino).. je me suis penché sur le texte original, retranscrit ci dessous et commenté ci après.

voici la citation d’un extrait du texte du delit :

« Le Cap-Ferret est peut-être le Paradis, mais force est de constater qu’il y est un lieu, autrefois charmant, qui n’évoque plus guère ni le jardin d’Eden ni celui d’Épicure : le petit restaurant Il Giardino, spécialisé dans les pizza (mais pas que !) comme son nom italianisant le laisse présumer, et où nous avions l’habitude de nous rendre une ou deux fois par an. Cette année, ne dérogeant pas à cette tradition désormais ancrée dans le déroulement de nos vacances, nous y allâmes dîner.

Comme le titre de cet article le laisse présager, nous fûmes déçus. Pour plus de commodités, je vais laisser là le passé simple pour vous narrer cette aventure qui ne manque pas de piquant, mais qui par contre laisse désirer côté apéro et amabilité.

Lorsque nous sommes arrivés, un premier serveur nous a demandé, logiquement, si nous désirions manger en terrasse ou à l’extérieur, et comme il y avait pas mal de vent, nous avons opté pour l’intérieur, et sommes donc allés nous installer à une table. Immédiatement, une harpie en gilet fluo nous saute sur le paletot pour nous houspiller de nous installer sans autorisation (alors que, et d’une, nous en avions une, d’autorisation, et de deux… j’aime pas trop me faire engueuler par les serveurs, en général — par personne, du reste, mais encore moins lorsque je suis le client). Bref, ça ne commence pas très bien, mais le malentendu levé, elle nous file les menus. Et la, première erreur fatale dont découlera tout le reste : elle ne nous demande pas, comme c’est la coutume, si nous désirons un apéritif. Or, un apéritif, nous en désirions un (comme très peu de clients manifestement, mais enfin, c’est bien notre droit tout de même). Arrive une deuxième serveuse, qui prend notre commande, mais ne nous demande toujours pas si nous désirions l’apéritif (logique : sa collègue était supposée l’avoir fait), que nous sommes donc obligés de réclamer (nous y tenions).

Dix minutes passent, et toujours pas l’ombre ni de notre apéritif, ni de notre bouteille de vin d’ailleurs. Alors qu’immédiatement après avoir pris notre commande, la deuxième serveuse aurait dû nous le préparer et nous le servir : le principe de l’apéritif, c’est de permettre d’attendre sagement son plat. Enfin, il me semble. Donc je hèle un troisième serveur (nous reviendrons plus bas à cette question épineuse de l’enchaînement des serveurs) et lui dis (aimablement !) que ça serait bien de nous servir l’apéro, parce que sinon, nos plats vont arriver avant lui. Et bingo, alors que serveur n°3 nous apporte (enfin ! Nous commencions à nous dessécher) nos tant désirés apéritifs (sans cacahuètes. Fut une époque lointaine, dans ce restaurant, on nous donnait des cacahuètes avec l’apéritif. Ailleurs, on nous donne même des vraies tapas pour pas plus cher. Ta Panta Rei), nos plats arrivent avec serveuse n°1. Plats que nous renvoyons parce que zut, du coup nous n’en sommes qu’à l’apéro (par leur faute) et que le pastis accompagne mal l’entrecôte-frites. La serveuse bougonne.

Et ça continue. Alors que nous buvions, arrive la patronne, peu aimable malgré ce qu’elle voudra bien affirmer (à côté, les serveurs du café Marly méritent la palme d’or de la courtoisie), vient nous dire de nous signaler quand nous voudrons nos plats, parce qu’ils viennent déjà de jeter une entrecôte et que si ça doit durer 1/2 heure notre histoire, ça serait bien de le dire. Nous essayons donc de lui expliquer notre souci, et de lui faire remarquer ce qui, pour nous et depuis de nombreuses années, est la source du problème dans nombre de restaurants : que les serveurs n’ont plus de tables attitrées et qu’ils vadrouillent au gré du vent, ce qui fait qu’il n’y a plus aucun ordre et que règne la désorganisation la plus totale. Mais là, elle a une excuse (et là, je vous jure que je n’invente rien) : elle ne peut pas faire bosser ses serveurs plus de 44h et il faut qu’elle leur donne des jours de repos, alors comprenez mes braves gens, ça lui ferait trop de personnel à payer.

Stop ! Quoi ? Elle n’a pas le droit de faire bosser ses employés 24/24 7/7 ? Mais franchement, où va le monde !

Bref. On nous apporte notre vin (froid !) et nos plats, réclamés deux fois. L’entrecôte était nouvelle, ok, ce qui n’était pas le cas des pizza, sèche sur les bords. Bon. Nous prenons, quand même, un dessert (ce que n’ont pas fait les gens de la table d’à côté, partis en jurant qu’ils ne reviendraient pas). Bon, ok, les boules de glace étaient grosses. Mais bon.

Ma maman va payer, et essaie de revenir sur l’incident, et se fait envoyer paître par une patronne toujours aussi mal embouchée et dédaigneuse. Et elle a payé les apéros, source du conflit, alors qu’il est d’usage, dans la restauration, de les offrir aux clients lorsqu’il y a un souci (vu la marge qu’il se font dessus, ils peuvent se le permettre).

Conclusion ? Un restaurant où nous n’irons plus parce que la patronne se prend pour une diva (alors que, sérieusement, elle n’est pas la propriétaire de Chez Hortensenon plus), l’une des serveuses serait bien inspirée de ne jamais bosser à Londres parce qu’elle ne risque pas de pouvoir vivre de ses pourboires, et on se fout du client et le sens du commerce est plus qu’approximatif. Je vous engage à le noter dans votre liste noire si vous passez dans le coin !

(tout ça pour deux apéritifs… à quoi tiennent les guerres)« 

 

Mes commentaires :

Tout d’abord, si je ne me trompe , le blog de l’irrégulière  ou cultur’elle n’est pas culinaire comme beaucoup l’ont indiqué, mais plutôt littéraire puisque caroline doudet semble être prof de francais..je me fierais déjà plus à ses critiques de livres qu’à ses critiques de paillotes de plage. Car il s’agit bien plus d’une paillote de plage que d’un « restaurant » du niveau du « café marly » ..établissement extrêmement onéreux situé tout simplement dans le Louvre a paris et dont la réputation de luxe n’est plus a faire.

voyons 2 photos :

le café marly du louvre

 

il giardino vs caroline doudet

la comparaison semble donc pour le moins Hazardeuse..tout comme celle avec « chez Hortense » dont le tarif moyen se situe a 70/80€ par convive ou avec la ville de Londres, qui est une métropole internationale. bien loin du Cap Ferret!

Donc à mon sens, ce texte original manque de mesure et semble écrit a charge.Il semble entendu qu’il Giardino n’est pas une adresse des plus fréquentables:a priori personnel peu aimable, cuisine peu ragoutante, mauvais service. Mais la critique devrait s’arrêter aux faits et non déborder sur des comparaisons aussi disproportionnées en mélangeant torchons et serviettes. Cette affaire rejaillit donc a tort sur toutes les parties : le restaurant qui se fait désormais attaquer de toutes parts et la bloggeuse qui profite d’un buzz pas si bon que cela. Je me suis en effet permis de retranscrire le texte original car peu l’ont réellement lu et constaté son manque de mesure, chose que la justice a dû prendre en compte.

Il est fort probable que cette affaire fasse les choux gras de certains  pour en faire un buzz médiatique à charge contre le restaurant et la justice, mais la bloggeuse ne me semble pas être une si innocente victime, donc un seul mot a retirer de cette histoire : MODERATION!..ce qui est bien normal en matière d’apéro ;)

 

TOP 5 des webmails préférés des francais

Posted on by .

emailing.biz publie ce mois ci un TOP 5 des webmails préférés des francais, très utile pour gérer et optimiser vos envois de newsletters et d’emailings:
Par exemple, Si lors de vos tests, ceux-ci apparaissent mal sur le webmail orange, c’est 4 fois plus grave que s’ils se comportent mal sur yahoo…

et oui evidement, il faut TESTER son template sur tous les webmails! vous ne le faisiez pas ?

TOP 5 des webmails péférés des francais

TOP 5 des webmails préférés des francais

 

Google Tag Manager : comment l’utiliser pour regrouper vos balises Adwords, adwords remarketing, google Analytics et Universal analytics

Posted on by .

Voici 2 bonnes petites vidéos Belges , avé l’accent et l’humour, qui montrent assez bien l’intérêt de Google Tag Manager pour regrouper et administrer vos tags Adwords, adwords remarketing, google Analytics et Universal analytics. Attention comme elles datent de fin 2013, les interfaces google ont changé : la partie règles de GTM se trouve désormais à droite de votre écran et plus en dessous des autres champs.

wordpress 3.9 nouveautés

Posted on by .

Il semblerait que WordPress 3.9 sorte après demain : 16/04

D’après le blog wordpress et la version Beta on peut s’attendre à :

  • TinyMCE a été mis à jour vers la dernière version, il s’agit du logiciel qui fait fonctionner l’éditeur visuel. Dorénavant le balisage devrait être plus propre.L’ancien bouton « coller depuis Word » a été supprimé car peu utilisé. Il est possible que des extensions qui ajoutait des barres d’outils ne fonctionnent plus
  • Un gestionnaire de widget  avec aperçu en direct a été ajouté
  • Nouvel installeur de thèmes par rapport à WordPress 3.8, qui semble permettre de voir le thème AVANT la mise en ligne..donc moins d’erreurs possibles.C’est le Live preview mode.
  • Les galeries ont maintenant leur aperçu dans l’éditeur. ..toujours en live
  • Vous pouvez maintenant glisser-déposer (« drag-and-drop ») les images directement dans l’éditeur pour les charger automatiquement. C’est sans doute encore un peu capricieux, comme dh’abitude avec wordpress et les images ;)
  • Quelques éléments ont été améliorés dans l’édition d’images. C’est encore plus facile de faire des modifications sur une image après son insertion dans une publication.
  • Nouvelle playlist audio/vidéo.

pour en savoir plus :